chronique d’une robe annoncée

robe rayée chapeau de paillerobé rayée assise véranda   robe rayée hortensias ceinturerobe rayée hortensias de profil  robe rayée à la mouette de facerobe rayée mouette dosrobe rayée dans le ventrobe rayée ceinture

Puisqu’il paraît qu’un petit pan de mur blanc et une chaise paillée bleu électrique suffisent à vous transporter en Grèce, peut-être un massif d’hortensias, quelques roses trémières, une chaise longue bayadère, une mouette en plastique et un coupon de seersucker à rayures suffiront-ils à recréer le ciel breton ? Une robe peut-elle à elle seule cristalliser tout un imaginaire de vacances d’été ?

En partant travailler à cheval sur ma bicyclette ce matin, avec ma robe de bord de mer et mon petit gilet rouge coquelicot pétulant, je me serais crue en route pour acheter les croissants à la boulangerie du port…

Une âme charitable m’apprendrait un peu plus tard que je m’étais contentée de tartiner mon jupon de cambouis…

Rien de neuf pour ce modèle, ma troisième version. Pour que la coulisse élastiquée ne vire pas au boudin, j’écarte et repasse soigneusement la couture de la taille avant de coudre le biais à l’intérieur.

Vous sentez les crevettes grises vous gratouiller le palais ?

Publicité

8 réflexions sur “chronique d’une robe annoncée

  1. Je suis flattée de voir mon commentaire cité dans un de vos articles! Je reconnais qu’il y a un petit côté Golfe du Morbihan en juillet dans ces photos. D’autant qu’avec cette teinte, le bronzage ressort moins (en Bretagne le soleil tape moins qu’en Grèce).
    J’aime beaucoup cette version avec les découpes mises en valeur par les rayures.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s