canevas de mémé = manteau de fillette

canevas accrochécanevas porté détail capuchecanevas détail capuchecanevas capuche 6 canevas cygne 3canevas cerfcanevas capuche 4canevas capuche 5canevas capuche 1       canevas capuche 2canevas de face fermécanevas de face ouvertcanevas porté doublurecanevas porté profil garage 2canevas porté profil capuchecanevas porté de profil garagecanevas porté trois-quarts garagecanevas porté accroupiecanevas porté de dos garagecanevas porté de face garagecanevas porté de profil cosmoscanevas porté trois-quarts fraises

Pour ce qui est de l’art du « teasing », je ne suis pas très douée : je vous noie sous les photos sans vous laisser le temps de mariner.

Voici donc l’un des deux « manteaux de fillette » projetés pour l’hiver prochain. J’ai, comme prévu, opté pour la parka 34 du numéro 1/2013 du magazine Ottobre, dont je vous avais montré la toile la semaine dernière et expliqué en long, en large et en travers pourquoi elle me plaisait tant. Taille 134 pour ma grande de 7 ans et demi : c’est parfait, large et confortable pour glisser pulls ou gilets (quand on coupe les tissus comme il faut).

Je me suis régalée !

Je voulais écouler l’un des lainages gris sans charme chinés il y a des lustres chez Emmaüs. Pour le réveiller un peu, il était temps que je fasse un sort aux canevas glanés au fil du temps eux aussi chez mon Fournisseur Officiel (un assortiment de trois en l’occurrence). J’en achète de temps en temps quand je leur trouve le teint frais et le motif naïf qui ne donne pas trop dans le marron foncé chasse à courre. Il m’en reste encore plein, gare à vous ! Pour la doublure, j’ai coupé un plaid d’un vert émeraude intense acheté chez Noz, sauf pour les manches, taillées dans un pilou à carreaux et fleurettes, Emmaüs lui aussi. Fermeture éclair de chez Eurodif : peu de choix de couleur mais je voulais qu’elle se voie (4,79 euros : j’ai fait éclater mon budget manteau !).

Les modifications :

    • Compte tenu de la rigidité des tissus, j’ai renoncé à la coulisse élastiquée de la capuche, qui tient très bien en place grâce au col montant, et dont j’aime la belle profondeur.
    • J’ai remplacé les poches à revers par des poches sur le côté (moitié pilou, moitié fourrure) bricolées à ma façon pour laisser entrevoir la fourrure. Le manteau eût été plus joli sans les poches plaquées, tant pis.
    • Je me suis amusée à réaliser une sorte de damier sur le bord extérieur de la capuche pour mettre en valeur un cygne qui barbotait dans l’eau, une tourelle bien rouge et un petit pan de ciel bleu radieux.
    • J’ai encore une fois omis les poignets intérieurs en bord-côte faute de bord côte assorti.

Ma grande est ravie de son manteau, moins parce qu’il se prête à raconter des histoires de princes transformés en cygne et de princesse prisonnière dans un château aux tourelles pointues que parce que la doublure est douce à se damner.

J’oubliais : j’ai lavé les canevas à la machine avant de les coudre. Ils gagnent ainsi en souplesse mais il vaut mieux surjeter le cadre car c’est le support qui a tendance à s’effilocher en perdant son apprêt.

Publicités

19 réflexions sur “canevas de mémé = manteau de fillette

  1. j’avais déjà vu des sacs à main réalisés à base de vieux canevas et j’aimais beaucoup l’idée.Mais je n’avais jamais vu version manteau d’enfant, j’adore!

    J'aime

  2. Comme toujours par ici, ce manteau est une merveille. Je n’aurais jamais pensé utiliser une ancienne tapisserie. Et ça doit être difficile à coudre question effilochage! Avec ce lainage gris, le canevas apporte une belle touche de fraicheur. Bravo pour cette jolie veste!

    J'aime

    1. Non non, ce n’est pas du tout difficile à coudre une fois qu’on a lavé le canevas (en machine) : c’est juste le cadre, la trame sans laine qui a tendance à s’effilocher, il suffit donc de surjeter le tour du canevas avant lavage et roule cocher.

      J'aime

  3. Il est superbe ce manteau !! J’aime beaucoup les détails que tu lui as ajoutés : la touche de couleur pour les poches, les ajouts de canevas. Ma fille de 8 ans vient de lire derrière mon épaule, sa réaction : « oh il est trop beau ! tu pourrais me le faire à ma taille ! » De mon côté, j’ai un très grand faible pour la toile et ses motifs hyper colorés.

    J'aime

  4. Alors là je suis skotchée ! C’est une superbe idée qui rend vraiment bien.
    J’admire votre inventivité ! (Et votre production, vous cousez combien d’heure par jour ?)

    J'aime

  5. Les photos de l’article précédent étaient prometteuses et le résultat est vraiment à la hauteur. Le manteau est absolument splendide, bravo! Le recyclage touche à l’art par ici! Les couleurs s’associent à merveilles et les finitions sont très soignées. C’est épatant…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s