Cabinet de curieuses

curieuses gros plan couvcurieuses titrepetit écho de la mode 2curieuses couvcurieuses page 1curieuses lettrine Ncurieuses brouilloncurieuses page carmin gros plancurieuses bateleurscurieuses page alice gros plan.gif

Les illustrations de Fabienne Cinquin sont toutes réalisées à partir d’authentiques gravures découpées dans des Petit échos de la mode de plus d’un siècle, retravaillées ensuite à l’encre. (Encore un bel exemple de recyclage comme je les affectionne !)
 photo atelier fabienne
Quand j’ai reçu ses illustrations avec pour mission d’écrire un texte, j’ai eu envie de donner dans le pastiche de descriptifs de vêtements ou de costumes comme on peut en trouver dans les revues de mode. Personnellement, j’adore lire les descriptifs de Burda sous les photos, d’un kitsch assumé qui vire souvent au burlesque, ou bien les notices des catalogues d’expo du CNCS à Moulins. Je voulais faire le pari que si ça me fascine, je ne dois pas être la seule. Je voulais essayer de jouer un peu sur l’ambiguïté de certains termes. J’ai toujours adoré les jargons techniques liés à un métier artisanal. Je crois d’ailleurs (je l’ai déjà dit ici) que si je me suis lancée dans la couture, c’est vraiment pour apprivoiser un vocabulaire haut en surprises : parementure, manches gigot, coutures à l’anglaise, poches à l’italienne, passepoil, vertugadin, etc (je pourrais ajouter poignard, n’est-ce pas Brunette ?). C’est par goût des mots autant que par goût des couleurs et des matières. Je pensais donc me contenter d’une série de descriptions assez distanciées de costumes de « bêtes de scène », une sorte de petit cabinet des horreurs, à mi-chemin entre le bon petit diable, le gentil personnage bien connu des enfants et le phénomène de foire. Histoire de faire écho au mélange de références littéraires et de recréation qu’affectionne Fabienne, à son jeu ingénu et sadique entre le « pour de vrai » et le « pour de faux ».
Hélas, ne parler que de chiffons risquait d’être lassant pour le lecteur et de virer à l’exercice de style un peu gratuit et précieux : très agréable à écrire, très fastidieux à lire. Et cela ne rendait pas justice à l’exubérance du cortège de monstres issus de l’imaginaire tumultueux de Fabienne, des monstres greffés sur ses lectures éternellement recommencées : Grimm et Perrault, Lewis Carroll et Collodi…

Finalement, j’ai essayé de tricoter mes obsessions avec celles de Fabienne : ce qui, venu de l’enfance, détermine notre imaginaire, les paysages et les personnages originels qui ne nous quittent pas, la valse hésitation entre y prendre racine ou s’en émanciper. Mais il y est tout de même beaucoup question de fripes, de hardes et de siquenilles !

 curieuses fil rouge
C’est un projet particulier car Stéphane Queyriaux n’a réalisé que 35 exemplaires de ce livre, Cabinet de curieuses (le titre est de Fabienne), sérigraphié et cousu main avec les pages pliées plutôt que coupées à cru, le papier épais et velouté, la quatrième et les jaquettes en noir et blanc épuré, le rouge très rouge, les touches de blanc neigeux, le gris passé mais pas jauni, plus frais que du sépia, les lettrines à la fois trash et guillerettes…
Bref, de la haute couture (je  parle de la réalisation matérielle, en petite série, une collection « capsule » diraient les modeuses), un objet un peu précieux et luxueux (son prix aussi, damned !) : des précisions ici sur le site du trou de la serrure.
Publicités

4 réflexions sur “Cabinet de curieuses

  1. Félicitations pour cette très belle collaboration !!
    ça me fait penser aux gravures de modes qu’il y avait chez mes grands-parents… j’en ai eu quelques unes encadrées dans ma chambre, il y a fort longtemps maintenant !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s