sérendipité

pyjama rayé hautpyjama rayé ensemblepyjama rayé encolurepyjama rayé ceinture baspyjama rayé pantalon

Encore un pyjama taille 12 ans (plus sobre que le précédent, quoique rose) : la marinière des Intemporels pour demoiselles et, rebelote, le chino du même livre. Taillé dans un vieux drap rayé rose barbapapa, ce pyjama est une bêtise de Cambray, une tarte Tatin, bref un exemple de sérendipité, ce mot cher aux anglais qui signifie « le don de faire des trouvailles », autrement dit de trouver autre chose que ce que l’on cherchait, de faire une découverte fortuite. Si la parementure d’encolure se retrouve à l’extérieur, c’est pure étourderie de ma part : je me suis trompée pour coudre les manches… et ne m’en suis rendu compte qu’au moment de finaliser les ourlets. Dans mon malheur, j’ai eu de la chance : non seulement j’avais pris le soin de tailler la parementure dans le sens horizontal et avais cousu un ourlet (et non un simple surjet) pour que l’intérieur soit joli, mais encore le tissu est de bonne qualité : le motif est obtenu par tissage et non par impression si bien qu’il est aussi net sur l’envers que sur l’endroit. Bref, c’est peut-être même plus joli ainsi car cela fait écho au jeu de rayures du pantalon entre la ceinture horizontale et les jambes verticales.

Le stock de pyjamas de demi-saison est suffisamment renouvelé : reste à coudre une paire de pyjamas d’été.

6 réflexions sur “sérendipité

  1. Je me remets quand même drôlement en question : ma fille porte sempiternellement le même pyjama depuis des lustres ! Je trouve touchant ces toujours aussi sempiternelles erreurs d’étourderie… c’est tellement plus fort que nous non ?

    J’aime

    1. Il arrive en effet qu’on couse en pilotage automatique, en pensant à autre chose, surtout quand il s’agit de réalisations qu’on juge très simples. Quant aux pyjamas, mes filles les usent jusqu’à la corde : ils passent de l’aînée à la cadette et finissent passablement décolorés. Mais, poussée de croissance fulgurante oblige, je me suis décidée à faire du neuf. Surtout, c’est un vrai plaisir que les petits matins qui traînent en pyjamas faits maison : c’est sans doute, avec les manteaux d’hiver, les vêtements dont on profite le plus.

      J’aime

  2. Ravissante étourderie!
    Du coup, vous avez cousu la parementure ou elle reste flottante? Le rendu est original et rend le modèle plus intéressant je trouve.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s