capote de paseo

cape ornementcape suspendue facecape suspenduecape déployée

Pour la « capote de paseo » que le toréador jette négligemment sur l’épaule et s’entortille bizarrement atour de la taille, j’ai bêtement regardé des photos sur internet et constaté que le patron en était on ne peut plus simple. Un autre dessus-de-lit ou rideau  damassé a fait l’affaire, doublé dans un rideau satiné vieil or de toute beauté. Pour le petit volant rigide (j’ai oublié son nom), j’ai choisi un microcoupon d’ameublement de mon stock de chine. Encore des strass cousus à petits points mais, cette fois, j’ai assumé le kitsch absolu des couleurs. Une attache amovible pour reconvertir la capote de paséo en cape de princesse ou d’écuyère est en cours de préparation.

Ne restent plus que le pantalon, la chemise blanche et le petit gilet sans manches…

Publicités

2 réflexions sur “capote de paseo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s