dessus-de-lit de mémé = costume de danseuse

jupon+corsageceinture jupontullede loinpied dans la maincorsage facecorsage face tableauperles détail

Et de deux ! La cadette aussi a eu droit à son déguisement « de Noël ». En retard.

Le corsage relève du bricolage.  J’ai eu la prétention de le patronner toute seule (c’est tout simple, n’est-il pas ?), du coup l’encolure dos baillait lamentablement : j’ai dû improviser des pinces alors que j’avais déjà cousu la doublure, d’où les appliques de dentelles en simili-col claudine pour cacher la misère (mais dorénavant, le corsage tombe parfaitement, ouf). Idem pour le noeud satiné à l’arrière : il sert seulement à masquer le fait qu’il manquait 5 cm à mon galon à franges. Ce sont les aléas de la récup : je me débrouille avec mon stock. Quant aux basques, je ne les ai pas suffisamment évasées, elles ne donnent du coup pas assez l’illusion d’une taille marquée. Il faut dire qu’avec une petite fille au format brindille, cela relève de la gageure.

Jupon taillé dans ce qu’il me restait d’un rouleau de tulle « champagne » Emmaüs qui m’a fait bien de l’usage. Ceinture dans un dessus-de-lit vieillot comme je les affectionne : j’ai choisi l’envers. Je regrette d’avoir cousu l’ourlet de la doublure du jupon à la machine : on voit la couture alors que ce serait plus joli avec un point discret à la main. C’est vraiment le genre de paresse ridicule quand on a passé du temps à coudre les perles du corsage une à une ! Mon métrage de doublure dorée n’étant pas suffisant, j’ai fendu les côtés du jupon de doublure afin que pieds dans la main et autres grands écarts ne risquent pas de le déchirer.

Mon plaisir, c’est vraiment de bricoler avec mes stocks de vieilleries chinées au fil du temps.

Pour la qualité des photos, on repassera : vous avez du reste peut-être aperçu le bas du pyjama qui dépassait sous le jupon.

corsage doscorsage dos détailcorsage noeud 2corsage galon intérieur

Non non, ceci n’est pas un abat-jour : juste pour vous montrer que je n’en étais pas à un plantage près : ma doublure s’est retrouvée trop courte par je ne sais quel mystère , j’ai encore dû camoufler mon étourderie par un galon de dentelle.

corsage suspendu de doscorsage doublure

7 réflexions sur “dessus-de-lit de mémé = costume de danseuse

  1. Pâmoison…Quel beau travail! Et ces petits détails résultant de quelques errements rajoutent encore au charme de ce haut. Merci de continuer à nous régaler de vos coutures et autres idées créatives.
    Belle année!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s