prison dorée suite

Mon grenier est inépuisable.

Redescendu une couette pour bébé et taillé une housse à la faveur d’une pluie d’avril.

De la couture pour les nulles, mais ô combien gratifiante. couette fleurie détailcouette fleurie détail glycine 2couette fleurie détail glycinecouette fleurie toile à matelascouette fleurie détail 2couette banccouette fleurie préaucouette et coussins 2

Le confort n’a plus de limites quand il s’agit d’observer coquelicots, bourrache et phacélie dans la lumière du petit matin ou la torpeur d’après-midi.fleurscouette reflet vitre

Evidemment, il faut penser à rentrer toutes ces joliesses de magazine au chaud au sec chaque soir.

Ne me reste plus qu’à coudre une housse pour le sommier et le matelas. En toile à matelas. Parce que ça va avec tout et parce que les rayures tempèrent un peu (un tout petit peu) la mièvrerie des fleurettes.

What do you want to do ?

New mailCopy

What do you want to do ?

New mailCopy

5 réflexions sur “prison dorée suite

  1. J’adore l’ambiance qui se dégage de ta maison ! bravo pour tout ce travail, et merci pour tes posts qui sont vraiment un bonheur à voir et à lire !

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s