coclico

Le paillage aux coquelicots de l’été dernier a eu l’effet escompté : une mer de coquelicots plus rutilants-tu-meurs.

Que dire sinon que cette fleur prend le soleil comme aucune autre.

Lumières du soir ou du matin, le paysage change comme en bord de mer.

8 réflexions sur “coclico

      1. Je ne sème plus de fleurs annuelles (coquelicots, nigelles de Damas, phacélie, escholzias, bourrache) : je les laisse se ressemer. Elles sont plus précoces et plus résistantes.

        J’aime

  1. C’est superbe ! et la tapisserie aux coquelicots est très prometteuse, affaire à suivre ?
    Je me suis toujours demandé à quoi cela servait de mettre des pots retournés sur des piquets. Une explication ? Merci et très bonne soirée.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s